Tableau récapitulatif des traitements

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Ci-dessous, vous trouverez les différents traitements à utiliser selon le type de migraine dont vous souffrez.

Traitement préventif Prophylaxie

Anticorps monoclonaux

Bêta-bloquants

Emgality® (galcanézumab),  Aimovig® (érénumab) ;

Propranolol et métoprolol (si les patients ne peuvent recevoir un bêta-bloquant : l'amitriptyline, le topiramate et le candésartan qui ne dispose pas d'AMM).

Traitements de crise 1er choix Anti-inflammatoires Ibuprofène, kétoprofène, naproxène, diclofénac, mais surtout aspirine seule ou associée au métoclopramide.
2ème choix Triptans

Sumatriptan, almotriptan, rizatriptan, naratriptan, frovatriptan, élétriptan

Bon à savoir : si la céphalée est d'intensité faible, on prendra tout d’abord un AINS puis on ajoutera un triptan en cas de réponse insuffisante après 1 heure. Dans la douleur migraineuse d’intensité modérée ou sévère, on fera l'inverse : triptan d'emblée puis, après 1 heure, éventuellement AINS.

La prescription de patch de capsaïcine et/ou de toxine botulique est recommandée en cas de douleurs chroniques neuropathiques sévères et réfractaires.

Traitements de fond 1er choix Bêta-bloquants, oxétorone, amitryptiline
2ème choix Pizotifène, flunarizine, valproate de sodium
3ème choix Méthysergide
Traitements complémentaires Contre les vomissements
  • Métoclopramide (Anausin® métoclopramide, Primperan®, Prokinyl® LP) ;
  • dompéridone (Motilium®, Peridys®, Oroperidys®) ;
  • métopimazine (Vogalène®).

Bon à savoir : déjà déconseillé chez l’enfant, la Haute Autorité de santé recommande désormais de restreindre au maximum l’utilisation de ces médicaments pour l’ensemble de la population.

Contre l'anxiété Anxiolytiques
Traitement de fond naturels

Recommandations de base

Ces traitements ne dispensent pas de suivre des recommandations de base telles que :

  • En cas de crise :
    • Prendre une tasse de café fort (voire un verre de Coca-Cola avec de la caféine) dès l'apparition des premiers symptômes,
    • Rester allongé au calme dans une semi-obscurité,
    • Faire des bains de pieds chauds pour déplacer le sang de la tête vers les pieds et sou­lager la congestion cérébrale,
    • Apprendre à repérer le facteur déclencheur pour faire en sorte de l'éviter :
  • Pour un traitement de fond :
    • Changer son mode de vie en faisant de la relaxation, de la sophrologie ou du yoga,
    • Faire régulièrement des exercices de respiration dans la journée et le soir pour lutter contre les tensions dues au stress.
    • Faire une supplémentation en coenzyme Q10 (de 100 à 300 mg/jour, en plus des médicaments habituels) pour réduire la fréquence des attaques migraineuses ainsi que leur intensité.

Ces pros peuvent vous aider