Migraine et homéopathie

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Outre les médicaments utilisés pour le traitement de la crise ou le traitement de fond, l'homéopathie peut parfois aider les migraineux à réduire la fréquence et l'intensité des crises.

L'homéopathie n'est pas vraiment une technique de détente, mais certains traitements peuvent toutefois cibler le stress ou l'anxiété. Les autres traitements naturels de la migraine sont : la relaxation et les massages, la phytothérapie, l'acupuncture, le biofeedback.

Le principe de l'homéopathie

Le principe de l'homéopathie est simple : une substance qui, à dose élevée, peut rendre malade, est capable lorsqu'elle est administrée à des doses infimes, de soigner. On soigne en quelque sorte le mal par le mal.

Bien que controversée par beaucoup de scientifiques, l'homéopathie est une méthode qui montre régulièrement son efficacité en traitement de fond contre la migraine. Chez l'enfant, l'homéopathie peut être essayée sans risques.

L'homéopathie en pratique

Le traitement homéopathique est prescrit par un médecin homéopathe. La consultation initiale est longue (environ une heure) car le médecin a besoin de beaucoup connaître les symptômes, l'histoire et les habitudes de vie du patient pour établir un traitement personnalisé.

La durée du traitement homéopathique varie en fonction du patient et de la sévérité des crises, mais s'étend généralement sur plusieurs mois.

Les différents traitements homéopathiques

Il existe plusieurs dizaines de médicaments homéopathiques contre la migraine, ce qui explique que le choix du traitement par le médecin nécessite du temps. Les remèdes généralement employés peuvent être :

  • contre les vomissements : Nux vomica, Chelidonium ;
  • contre les douleurs : Spigelia, Sanguinaria ;
  • pour les migraines menstruelles : Sépia, Lachesis ;
  • pour les migraines avec aura : Gelsénium, Iris versicolor, Lycopodium...

Le traitement homéopathique du terrain en fonction des symptômes

Un des atouts de l'homéopathie est de traiter le terrain, c'est à ire de soigner le patient en profondeur en venant en aide à l'organisme afin de limiter le plus possible les récidives. Les remèdes homéopathiques à employer seront donc très différents en fonction des caractéristiques de chaque patient.

Voici quelques exemples significatifs (à prendre à raison de trois granules deux fois par jour) :

  • en cas de migraine survenant suite à une contrariété, en particulier chez une personne anxieuse et d'humeur changeante, prendre Ignatia amara en 7 CH ;
  • en cas de migraine après une frayeur chez une personne émotive, timide ou facilement sujette au trac, privilégier Gelsemium sempervirensen 7CH ;
  • en cas de migraine survenant après un excès alimentaire ou une absorption d'alcool, se tourner vers Nux vomica en 7 CH ;
  • en cas de migraine accompagnée de troubles visuels et a fortiori au moment des règles (avant, pendant et/ou après), prendre Cyclamen europaeum en 7 CH ;
  • en cas de migraine ophtalmique avec une douleur pulsatile siégeant au-dessus de l'orbite ou derrière l'œil, privilégier Sanguinaria en 5 CH ;
  • si la migraine survient avant les règles, prendre Lachesis et Sepia 7 CH en alternance (3 granules de chaque, une fois par jour) ;
  • pour les crises apparaissant au moment des règles, on utilise Actea racemosa et Cyclamen europaeum 7 CH en alternance (3 granules de chaque, deux fois par jour) ;
  • en cas de migraine périodique survenant les jours de repos et accompagnées de vomissements acides fréquents et de troubles visuels, se tourner vers Iris versicolor.

Traitement homéopathiques de la migraine ophtalmique

Par ailleurs, l'homéopathie propose des remèdes spécifiques pour traiter les migraines ophtalmiques.

  • Cyclamen europaeum en 7 CH (1 dose par jour) en cas de céphalée avec scintille­ment multicolore ou tache noire avec une sensation de vertige et une aggravation pendant les règles.
  • Gelsemium sempervirens en 7 ou en 9 CH si la migraine ophtalmique, particulièrement violente, est précédée de troubles visuels avec une sensation de lourdeur des paupières et des douleurs localisées surtout à l'arrière du crâne et au niveau des globes oculaires. Elle s'accompagne fréquemment d'un visage rougi, de tremblements et de cervicalgie avec tendance à l'amélioration lors d'une abondante émission d'urines.
  • Iris versicolor en cas de céphalée frontale précédée d'une sensation de brouillard visuel avec des vomissements et des selles acides et brûlantes. Les migraines soulagées par Iris versicolor surviennent les jours de repos et le remède de fond recommandé est dans ce cas Sulfur à raison d'une dose en 15 CH chaque dimanche.
  • Kalium bichromicum en 9 CH (5 granules toutes les demi-heures) convient en cas de crise précédée de troubles visuels (des éblouissements par exemple) et démarrant au niveau du front et aggravée par le froid avec une tendance aux sécrétions visqueuses dans la gorge et une attirance pour la bière.
  • Natrum muriaticum en 15 CH (une dose par semaine) est recommandé en cas de migraines battantes, précédées de troubles de la vision et accompagnées d'une très grande soif difficile à étancher et d'une intense envie de sel. Natrum mur. est tout particulièrement indiqué lorsqu'il y a un larmoiement et une sensation de creux à l'estomac, notamment chez des personnes réservées, peu communicatives et tristes (chez les enfants on retrouve des difficultés scolaires).
  • Natrum sulfuricum se prend en cas de migraine ophtalmique avec vomissement de bile, hyper­salivation et diarrhée, notamment chez une personne déprimée (voire dépressive). Ce remède est également recommandé si la migraine est aggravée par l'humi­dité.
  • Psorinum en 30 CH est à privilégier en cas de migraine ophtalmique survenant après les règles ou suite à une maladie et précédée de taches noires devant les yeux, débutant par un œil (mais pouvant passer à l'autre par la suite) et aggravée par les courants d’air. Ce médicament convient tout particulièrement aux migraines ophtalmiques améliorées par l'application de chaleur et l'alimentation.

Quoi qu'il en soit, adopter une bonne hygiène de vie reste indispensable pour obtenir une amélioration durable des migraines.

Ces pros peuvent vous aider