Migraine et grossesse

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

 

Les trois quarts des personnes atteintes de migraine sont des femmes. Hérédité génétique ou encore changements hormonaux, les femmes sont en première ligne pour subir les assauts d'une migraine. Chez la grande majorité des femmes (55 à 90 %), la migraine s'atténue pendant la grossesse, surtout chez les femmes qui souffrent principalement de migraines menstruelles.

Les causes de la migraine

On distingue plusieurs causes qui peuvent déclencher une migraine :

  • Facteurs génétiques : les spécialistes perçoivent une prédisposition chez certains patients : leur cerveau est d'une plus grande excitabilité. Sensibles à l'environnement (nourriture, bruits, etc.) et aux facteurs de stress, les migraines se déclenchent plus facilement.
  • Symptômes liés à un facteur annexe : la migraine peut aussi être une réaction consécutive à différents problèmes, comme un défaut de denture, une mauvaise acuité visuelle (migraine ophtalmique) ou encore des céphalées (chutes) de tension.
  • Les règles : les migraines peuvent survenir pendant les règles. Ce sont des crises cataméniales. Elles sont en général plus longues et plus intenses que les crises de migraine classiques. Ces crises seraient liées à la chute brutale du taux d'œstrogène durant le cycle menstruel.

Types de migraine durant la grossesse

Crises avec ou sans aura

  • Les crises de migraine sans aura : plus fréquentes elles se manifestent par un fort mal de tête soudain, sans signe précurseur.
  • Les crises de migraine avec aura : à l'inverse des migraines sans aura, des signes annoncent une crise à venir (troubles de la vision, difficultés d'élocution...). Ces crises sont parfois appelées « migraine ophtalmique » en raison des troubles visuels qui surviennent avant le mal de tête.

Crises de migraine particulières

Certains cas de migraine sont essentiellement liés aux variations hormonales ou à une prise médicamenteuse abusive :

  • Migraine cataméniale (ou menstruelle) : elle est liée aux règles chez la femme.
  • Migraine par abus médicamenteux : dans certains cas, la migraine est causée par une prise excessive de médicaments antidouleur. L'excès finit par aggraver la douleur initiale.

Dans ces deux cas, il est possible d'agir sur les origines de la crise via un traitement approprié. N'hésitez pas à consulter un médecin pour trouver une solution adaptée.

La grossesse : période de répit des migraines pour la plupart

La grossesse est en général une période de répit pour près de 90 % des femmes atteintes de migraines. Elle serait due à la stabilisation des hormones qui accompagnent la grossesse. De même, la femme enceinte produit plus d'endorphines (hormones du bonheur qui interviennent dans la régulation de la douleur). Mais la pause est en général de courte durée : les crises peuvent ressurgir quelques mois voire quelques jours après l'accouchement.

Cependant, 5 % des femmes environ se plaignent d'une aggravation de la migraine pendant la même période. La grossesse peut même être un facteur déclenchant des premières crises de migraine chez une femme qui n'en avait jamais eues.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre la migraine

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider