La migraine par abus médicamenteux

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

 

La migraine due aux médicaments

Paradoxalement, beaucoup de médicaments anti-douleur peuvent, s'ils sont pris en trop grande quantité, provoquer un mal de tête. On parle alors de céphalées par abus médicamenteux.

  • Attention au cercle vicieux : pour calmer les crises de migraine, on se tourne vers des anti-douleurs que l'on consomme en trop grande quantité, ce qui provoque un mal de tête, que l'on calme par des anti-douleurs, etc.
  • Résultat : des maux de tête quasi permanents apparaissent, que les médecins appellent céphalées chroniques quotidiennes (CCQ). Elles sont définies par :
    • Maux de tête plus de 15 jours par mois et plus de 4 heures par jour.
    • Sur une durée de plus de 3 mois.

Qu'est-ce qu'un abus médicamenteux ?

Un abus médicamenteux est la prise excessive de médicaments. Dans le cas de la migraine, il s'agit d'un abus de médicaments anti-douleur que le migraineux prend en croyant bien faire. Comme les douleurs ne passent pas, la personne a recours à de plus en plus de médicaments.

Les céphalées par abus d’antalgiques se rencontrent avec tous les antalgiques. Il y a abus médicamenteux lorsqu'il y a :

  • Prise de médicaments anti-douleur (aspirine, paracétamol, ibuprofène...) au moins une fois par jour, et ce 15 jours par mois.
  • Prise de médicaments anti-douleur plus forts (triptans, dérivés ergotés, opioïdes...) plus de 10 jours par mois. À noter que les personnes présentant des contre-indications aux triptans pourront bientôt compter sur un nouveau médicament, l'ubrogepant qui est un anticorps monoclonal (source : étude américaine de phase III multicentrique publiée dans le JAMA).

Pour savoir si vous êtes à risque d'abus médicamenteux, il est important de noter sur un carnet tous les médicaments que vous prenez contre le mal de tête, y compris les médicaments « légers » comme le paracétamol.

Abus médicamenteux : comment l'éviter ?

Avant tout, il faut éviter de se soigner tout seul. De nombreux migraineux pensent pouvoir gérer leurs crises sans l'avis d'un médecin. Ils prennent alors des médicaments mal adaptés, qui ne sont pas assez efficaces.

Résultat : ils en prennent trop et dépassent les doses.

Le médecin doit aider à trouver un traitement efficace, en une seule prise, pour calmer la crise. Il est également conseillé de ne pas utiliser la même molécule plus de 8 jours par mois.

Il peut aussi proposer un traitement de fond pour espacer les crises. Il est surtout nécessaire de respecter la réglementation, les recommandations de bonnes pratiques, et le bon usage des médicaments.

Comment corriger un abus médicamenteux ?

Une fois que la personne a recours à trop de médicaments et que les céphalées chroniques quotidiennes sont installées, il est difficile de réduire la dose d'anti-douleurs. En fait, il faut pratiquer un vrai « sevrage », à l'aide du médecin. Une hospitalisation est parfois nécessaire.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre la migraine

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider